Les premières journées de gériatrie du sud se sont déroulées du 25 au 26 mars 2017 à Djerba dans le gouvernorat de Médenine en partenariat avec le Syndicat Tunisien des Médecins Libéraux section Médenine avec la collaboration de la Faculté de Médecine de Sfax, la Direction Régionale de la Santé de Médenine et le conseil régional de l’ordre des médecins (CROM) des gouvernorats de Gabes, Médenine et Tataouine.

Thèmatiques du congrès sur la santé et le vieillissement de la population

Plusieurs thématiques ont été abordées dans ce meeting sur la santé et le vieillissement de la population comme l’introduction à la gériatrie, la particularité de la dépression chez le sujet âgé, le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer, les particularités des pathologies rhumatismales chez les sujets âgés, l’hypertension artérielle, les particularités de la sexualité du couple âgé et une table ronde sur les différents aspects de la réforme de la médecine générale vers la médecine de famille.

Le président du comité d’organisation de ce congrès a été Dr Mohamed Abdelhakim Korchid.
Ce congrès médical a traité les problématiques de santé et la prise en charge du vieillissement et les différents impacts comme l’augmentation des besoins de soins chez cette catégorie d’âge.

La population tunisienne est actuellement entre 11 et 12 millions d’habitants.
La proportion des sujets âgés de plus de 60 ans est de 11,7% en 2014, est estimée à grimper vers 16 % en 2026. Cette augmentation du nombre des personnes âgées se fait à un rythme lent. En outre, l’autonomie des sujets âgés est perdue actuellement dans 0,55% des cas, un taux qui va atteindre 0,66% au cours de l’année 2021.

Les éléments de soins de ces personnes se concentrent autour de la maladie particulièrement les affections chroniques (le diabète, l’hypertension artérielle, la maladie d’Alzheimer, etc.) et la perte de l’autonomie, l’isolement, la solitude et la dépression, la prise en charge des maladies somatiques, la prévention de la grabatisation et l’aide directe ou incitative au cours des tâches quotidiennes.

Commentaires

commentaires