Journée du médecin de famille

L’ouverture de la 3ème journée du médecin de famille du Grand Tunis (JMFGT3), organisée par le groupe STMF Ariana, à l’hôtel Golden Tulip El Mechtel, a été faite par la coordinatrice du groupe et la Présidente du comité d’organisation, qui n’est autre que la Secrétaire générale adjointe de la STMF, le Dr Maha Ben Moallem Hachicha.

Hommage fut rendu aux docteurs Zied Ben Lamine, Président de la STMF, et Mohamed Tahar Mrabet, son Secrétaire général, pour leur dévouement aux principes de la médecine et de la médecine de famille en particulier. 

Un exposé sur les multivitamines et leur rôle dans l’organisme, ainsi que sur les probiotiques et leur intérêt, a ensuite été présenté par le Pr Imène Kessentini, interniste dans le secteur privé, avant d’aborder les thèmes centrés autour du rôle du médecin de famille. 

Ainsi, l’approche psychologique de l’adolescent par le médecin de famille, avec le Pr Sami Othmane, son rôle dans le diagnostic et la prise en charge de l’hépatite C, avec le Dr Sofiène Chouaib, le rôle et l’importance du dépistage de la scoliose chez l’enfant par le médecin de famille, avec le Dr Ikram Mhiri, la conduite à tenir face à une augmentation de la PSA (Prostatic Specific Antigen) et la place du médecin de famille dans la prise en charge de l’asthme, avec le Pr Habib Ghédira, furent autant de sujets traités.

Place fut ensuite faite à l’innovation et l’accent a été mis, par les professeurs Zinet Turki et Samira Blouza, sur le rôle du médecin de famille dans la prise en charge des patients diabétiques avec de nouveaux traitements et protocoles thérapeutiques, comme les inhibiteurs de la DPP-4 et l’insulinothérapie fonctionnelle, de même que le point a été fait, par le Pr Jalel Boubakr, quant aux nouveaux traitements visant à éradiquer l’helicobacter pylori, cette bactérie responsable de l’ulcère gastro-duodénal.  

Deux ateliers, dont les thèmes respectifs ont été l’ORL et la cardiologie, ont aussi contribué à la réussite de cette manifestation, à laquelle plus de 300 personnes, parmi les médecins de famille de Tunisie, ont assisté. 

Par ailleurs, le Pr Kamel Bouslama a évoqué les anti-inflammatoires non-stéroïdiens, largement prescrits par les médecins de famille, rappelant les risques cardiovasculaires qui leurs sont imputables.

Le Pr Talel Badri, quand a lui, a présenté des photos illustrant les principales urgences dermatologiques et, de son côté, le Dr Sonia Khalbous a fait le point sur la migraine, pathologie souvent rencontrée en médecine de première ligne. 

L’hypertension artérielle étant, avec le diabète, la pathologie chronique la plus diagnostiquée et traitée  par les médecins de famille, le Dr Faycal Jarraya a illustré, dans la prise en charge de cette pathologie, le rôle de l’association des diurétiques aux traitements, comme l’hydrochlorothiazide (HTZ). 

En fin de journée, rendez-vous fut pris, dans un an et le 14 janvier 2016, pour la 4ème Journée du médecin de famille du Grand Tunis.