La Société des médecins généralistes de Tunisie en congrès national

La Société des médecins généralistes de Tunisie (SMGT) a fait son 7ème congrès national le samedi 12 décembre à Tunis. Actualiser les connaissances scientifiques des médecins généralistes et mettre en valeur leur rôle dans le système de soins, tel a été l’axe principal de l’événement, inauguré par la présentation de Souad Ben Mrad, directrice régionale de la santé et représentante du ministère de tutelle, sur l’importance que revêt la médecine générale auprès du ministère et la mise en place d’un programme de formation, visant à consolider la médecine de famille, destiné aux étudiants.

La consolidation de la médecine de première ligne et le renforcement de la médecine de famille feront du médecin généraliste un acteur polyvalent du système de soins en vue d’une meilleure prise en charge des patients.

Ce rendez-vous a également été l’occasion de soulever, à travers l’intervention de Soumaya Ben Saad, assistante hospitalo-universitaire en pneumologie, la controverse autour de la cigarette électronique quant aux éventuels risques sanitaires qu’elle génère et son efficacité douteuse dans le sevrage tabagique.

Par ailleurs, l’hypertension artérielle (HTA) a fait l’objet d’une intervention assurée par Imène Ksontini, spécialiste en gériatrie, qui a mis l’accent sur la dimension que recouvre son traitement chez le patient octogénaire, en ce sens qu’il réduit les risques cardiovasculaires et améliore sa fonction cognitive en prévenant les risques de maladies liées à la démence comme la maladie d’Alzheimer.

Le programme de ce congrès a également traité, entre autres thèmes, de la prise en charge du reflux gastro-œsophagien, de celle des patients avec l’outil informatique et de l’asthme chez les nourrissons.