Gabès : polémique sur un hôpital privé de cancérologie

L’histoire continue ! La création d’un hôpital privé de cancérologie à Gabès rejetée par le ministre de la Santé suscite toujours des remous du côté des investisseurs comme des autorités. L’European Cancer Centers – Tunisie (ECC – Tunisie), initiateur de ce grand projet, reproche à Mohamed Salah Ben Ammar de refuser la réalisation du plus grand hôpital de cancérologie du continent africain au profit  d’un  projet médical privé pluridisciplinaire, de notoriété publique à Tunis. Le ministre, quant à lui, justifie son acte de refus dans un communiqué paru le 19 septembre par sa volonté de « garantir un accès universel à des services de santé de qualité concrétisant ainsi la démocratie sanitaire ». Il ajouté que « le secteur public doit rester la référence tout en travaillant pour un développement harmonieux des secteurs sanitaires public et privé ».