Tunis : Un médecin avoue avoir transplanté des stents périmés chez 16 patients

Le Dr. Fayçal Derbel a reconnu avoir usé de stents périmés chez 16 patients, dans deux cliniques différentes.

Il a tenu à préciser qu’il n’était pas le seul médecin impliqué dans ce qu’il a appelé « un problème de système ».
En effet pour lui les médecins sont les derniers maillons de la chaîne après les pharmaciens et les cliniques qui ont une part de responsabilité.
Dans cette affaire d’une vingtaine de médecins et quelques établissements privés sont pointés du doigt par le syndicat de base du ministère de la Santé.
L’instance nationale de lutte contre la corruption a été saisie et elle a transféré le dossier au juge d’instruction au tribunal de première instance de Tunis.

Commentaires

commentaires