Du fait du vieillissement de la population au niveau mondial, l’ostéoporose s’étend à de très nombreuses personnes pour ne plus être l’apanage des femmes ménopausées. Des chercheurs européens ont découvert une façon de freiner cette pathologie provoquant la diminution osseuse en agissant sur les ostéoclastes, responsables de la fragilisation des os permettant ainsi de rétablir l’équilibre avec les ostéoblastes qui eux les solidifient. 

Commentaires

commentaires