Bonne gouvernance et lutte contre la corruption dans le secteur de la santé

La faculté des sciences juridiques, politiques et sociales, et l’INLUCC, avec l’appui de l’agence de coopération tuniso-allemande (La GIZ) et l’Ambassade du Canada à Tunis ont organisé le premier colloque international sur « la bonne gouvernance et lutte contre la corruption dans le secteur de la santé », le 28 novembre 2017 à la faculté des sciences juridiques et sociales et le 29 novembre à l’espace Arena aux Berges du Lac.

Cette rencontre a eu pour thème « un front unique pour une meilleure gouvernance du secteur de la santé ».

En Tunisie, la santé représente 7% du PIB.
Les dépenses de santé représentent 38% du budget des ménages, alors que les normes internationales préconisent qu’elles ne doivent pas excéder les 20%.

Dans un système de soins, les choix politiques de santé devraient répondre en matière de besoins de la population, selon la performance, l’efficience et la disponibilité des moyens adéquats pour la santé de tous.