Excès de médicaments antibiotiques et risque de cancer du côlon

Une consommation excessive d’antibiotiques, en particulier chez les personnes âgées, entraîne un risque de cancer colo-rectal.
C’est ce qui ressort d’une étude britannique sur une large cohorte de 16 642 âgées de plus de 70 ans et participant à la Health Nurse Study.
Les résultats de cette étude ont été interprétés par des chercheurs du Royal South Hants Hospital de Southampton au Royaume Uni. Les scientifiques ont observé 1195 polypes ou adénomes au niveau du côlon. Ils ont conclu que l’altération des intestins venait d’un mésusage des médicaments antibiotiques sur de longues durées, et plus l’âge augmentait lors de ce mésusage, plus le risque de cancer du colon augmentait.

Par exemple, les femmes qui avaient pris des traitements antibiotiques prolongés lorsqu’elles étaient âgées de 20 ans à 30 ans ont vu leur risque de l’altération du côlon augmenter de 36% et celles qui avaient pris une antibiothérapie excessive lorsqu’elles étaient âgées de 40 ans à 50 ans ont vu le risque de développer des lésions coliques augmenter de 69%.

Les polypes détectés n’étaient pas forcément malins.
Cette étude fait aussi remarquer que l’altération de la flore intestinale par l’usage prolongé d’antibiotique peut entraîner un risque de développement d’une inflammation menant à un risque d’un cancer du côlon.

(Source : Prolonged Antibiotic Use Tied to Precancerous Colon Growths – Nurses’ Health Study )