Point presse du ministère de la santé publique

Une conférence de presse a eu lieu, le 8 juillet 2015, au siège du ministère, à laquelle ont participé plusieurs cadres pour annoncer les mesures spéciales adoptées pour soutenir la couverture santé dans les régions prioritaires ainsi que les dispositions prises au niveau du contrôle sanitaire des produits proposés à la consommation durant le mois de Ramadan.
Dans son allocution d’ouverture, Said Aïdi, est revenu sur le contexte exceptionnel que vient de traverser la Tunisie et sur le rôle de son ministère dans la gestion de l’attentat de Sousse, qui a fait 38 morts et 39 blessés. Le ministre de la santé publique  a remercié tous les professionnels  de la santé pour leur efficacité, notant  que dans le  contexte de  ce drame, la mobilisation et les efforts collectifs des différents établissements  de la santé, publics et privés, ont permis de donner une bonne image de la santé à l’étranger. 
Dans le cadre de ce point de presse, Ridha Bougatfa, le président directeur général de l’office national de la famille et de la population (ONFP), a annoncé que la couverture santé, demeure très insuffisante dans certaines régions. Il a ajouté que le besoin d’installer des médecins spécialistes est urgent dans les zones d’intérieur et les régions prioritaires. Dans ce contexte,  287 médecins devront être affectés dans les régions prioritaires. Il a révélé que ce fonds  va se doter d’une budgétisation de 26 millions de dinars qui  sera régi par l’office national de la famille et de la population et financé par la caisse de l’Etat à la suite d’un accord entre le ministère des finances et l’ONFP.
Par ailleurs, Mr  Mohamed Rabhi, directeur général de l’hygiène du milieu et de la protection de l’environnement au ministère de la Santé, a indiqué 34.735 contrôles ont été effectués et 78 foyers de ces produits  impropres ont été fermés dont notamment des pâtisseries et des boucheries grâce au travail de 310 équipes de contrôle sanitaire. 
A l’approche de l’Aïd, Mr Mohamed Rabhi a mentionné  que la vigilance doit être vouée sur les jouets dangereux tels que les pistolets et les pétards qui engendrent des brûlures et des blessures aux yeux, ainsi que certains jouets faits de composants  toxiques et qui contiennent des métaux lourds pouvant engendrer des cas de toxicité évitable.