L’association de protection des personnes âgées, présidée par le Dr Samir Fejji, tiendra le 8 octobre 2016 un congrès médical titré «Première rencontre de gériatrie de Kairouan».

Congrès médical titré «Première rencontre de gériatrie de Kairouan».

Le programme de cette manifestation comporte quatre séances plénières au cours desquelles 12 présentations seront exposées par d’éminents professeurs et spécialistes en médecine de Tunisie et de France.

Les thèmes choisis et traités au cours de cette rencontre à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des personnes âgées sont «Les maladies rhumatismales particulières au sujet âgé», «Les chutes des personnes âgées, la vieillesse et le vieillissement», «La douleur chez les personnes âgées», «Les maladies du rein, le diabète et la nutrition chez les personnes âgées», «La maladie d’Alzheimer», «Les particularités de l’HTA en gériatrie», «L’insuffisance coronaire», «La prise en charge des BPCO chez les personnes âgées», «Les presbyacousies». En outre, deux ateliers de formation seront organisés au profit des cadres paramédicaux autour des thèmes de «L’abord psychologique de la personne âgée» et de la «prévention et prise en charge des escarres en gériatrie».

Avec l’augmentation de l’espérance de vie et le vieillissement de la population, les personnes âgées jouent un rôle important dans la société tunisienne et cela incite à une sensibilisation aux problèmes de santé et aux contraintes que rencontrent ces personnes afin d’améliorer leur qualité de vie et leur apporter des prestations de soins dans les meilleures conditions. Comme c’est le cas dans les pays avancés, et à la faveur de l’amélioration des conditions de vie et des prestations médico-sanitaires, la Tunisie connait un vieillissement progressif de la population; le taux des personnes âgées de plus de 60 ans étant passé de 4.1% de l’ensemble de la population en 1956, à 11.7% en 2014. Selon les estimations actuelles, ce taux devrait atteindre les 17.7 % en 2029, et 20.9% en 2034. En moyenne, l’espérance de vie à la naissance, qui était de 75 ans et demi en 2014, s’élèvera à 77 ans à en 2029. Suite à cette mutation démographique et ses conséquences socio-économiques, un dispositif légal propre à cette catégorie a été mis en place dans l’objectif de garantir leurs droits fondamentaux au sein de la famille et dans la société, en parfaite cohérence avec les valeurs humaines. Par ailleurs, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 600 millions de personnes dans le monde sont âgées de plus de 60 ans, et la tendance à la hausse étant confirmée, ce chiffre devrait doubler en 2025 et atteindre les 2 milliards en 2050 dans les pays développés.

Commentaires

commentaires