RETeval est un appareil électrique qui peut améliorer le diagnostic de la schizophrénie.
Il assure l’enregistrement des ondes électriques au niveau de la rétine. Les conclusions de l’étude sur cet appareil ont été publiées récemment dans la revue médicale « Journal of Abnormal psychology ».
La schizophrénie est une maladie mentale qui affecte environ 1% de la population générale.

RETeval, pour déceler la schizophrénie

Dans ce contexte, les scientifiques américains de l’Université de Rutgers à New Jersey ont conçu Reteval pour développer les moyens de diagnostic de l’installation d’une schizophrénie. Ce dispositif assure la détection des anomalies psychologiques à travers une évaluation de l’activité rétinienne.
C’est la première fois qu’un objet de diagnostic est mis au point avec ses caractéristiques une petite taille, facile et simple à porter.
Les tests cliniques ont été réalisés chez 50 participants. Il y a eu ainsi 25 individus souffrant d’une schizophrénie et 25 autres constituants le groupe témoin n’ayant aucun trouble de santé mentale.
Le test clinique se fait à travers ce dispositif en fermant un œil, l’autre voit osciller 10 à 20 lumières blanches d’intensité variable, sur un fond blanc ou coloré. Le test clinique a été aussi contrôlé sous une lumière normale et dans l’obscurité afin d’évaluer l’activité de la rétine pendant une dizaine de minutes.
Les conclusions de cette étude ont relevé une activité rétinienne réduite dans différentes couches de cellules de la rétine chez les patients atteints d’une schizophrénie.
« La schizophrénie est un trouble dévastateur, probablement le plus invalidant sur le long terme. Bien que nous en sachions un peu, il n’est pas encore bien compris », a relevé Steven Silverstein, professeur de psychiatrie à la Rutgers Robert Wood Johnson, qui a conduit l’étude psychiatrique. Il ajoute : « l’étude devrait aider à générer davantage de recherches pour développer un test que les cliniciens comme les psychologues, les psychiatres ou les infirmières pourraient utiliser dans leurs bureaux pour diagnostiquer, traiter et surveiller l’état des personnes atteintes de schizophrénie ».