Test de Dépistage d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer affecte 60 millions de personnes dans le monde et 40 milles patients dans notre pays. Cette pathologie de dégénérescence neurologique survient souvent à l’âge de 60 ans et plus.

C’est une maladie  difficile à diagnostiquer parce qu’elle est parfois confondue à d’autres affections comme le syndrome dépressif et d’autres anomalies de neurodégénérescence.
Une étude canadienne récente vient de révéler que le dépistage de l’Alzheimer pourrait désormais se faire à partir d’un prélèvement d’une sécrétion salivaire. L’analyse de l’échantillon salivaire se fait par spectrométrie en comparant 1500 métabolites à d’autres métabolites d’autres personnes testées.

L’essai clinique a renfermé un groupe de 27 personnes. Le résultat de l’analyse des métabolites a montré que 10 personnes n’étaient pas atteintes de cette maladie, que 10 personnes avaient des signes légers et que 7 personnes avaient la maladie d’Alzheimer. Cet essai reste positif. Cependant l’échantillon de l’étude est restreint.

Le médecin Philippe Amouyel a indiqué : « Si ça marche, ça serait vraiment pratique, mais pour le moment, l’étude est très petite et il n’y a pas eu assez de sujets testés pour émettre des conclusions. Il y a tellement de combinaisons possibles, les métabolites sont très influencés par notre alimentation et notre quotidien. La présence d’une telle ou telle molécule chez un sujet atteint peut être le fait du hasard ».

Actuellement, la maladie d’Alzheimer est diagnostiquée par une IRM, des tests de mémoire et l’analyse du liquide céphalorachidien en mettant en exergue trois entités protéiques qui sont les protéines Abeta, Tau, Phospho-Tau. Par ailleurs, plus cette maladie est dépistée tôt, plus les chances de limiter les séquelles et l’évolution de cette maladie sont importantes.