Forum maghrébin de chirurgie cardiaque et vasculaire

L’Association tunisienne de chirurgie thoracique cardiaque et vasculaire a organisé le Forum maghrébin de chirurgie cardiaque et vasculaire, en collaboration avec la Société Tunisienne des Maladies Respiratoires et d’Allergologie (STMRA) et la Société Tunisienne de Médecine Vasculaire (STMV) pour échanger les expériences en matière de procédés de plasties thoraciques, ainsi que la mise au point des innovations technologiques, des derniers procédés et des pratiques en matière de prise en charge des patients atteints d’anomalies cardiovasculaires pour maintenir leur survie et améliorer leur qualité de vie. 

Hela Kochbati

Le Forum maghrébin de chirurgie thoracique, cardiaque et vasculaire a vu la participation de la Société Algérienne de Chirurgie Cardiovasculaire et de la Société Marocaine de Chirurgie Cardiovasculaire. D’éminents intervenants et conférenciers européens et maghrébins ont participé à ce forum. Divers thèmes ont été présentés au cours de cette rencontre comme la chirurgie des endocardites infectieuses, l’assistance circulatoire, la chirurgie cardiaque de l’adulte et la chirurgie cardiovasculaire pédiatrique. 

Les maladies cardiovasculaires et thoraciques constituent aujourd’hui les principales maladies causant la mortalité dans le monde. Ces maladies sont des sources d’un  souci majeur aussi bien en matière de santé publique que sur le plan socio-économique. La prise en charge chirurgicale est une voie essentielle de traitement des patients. Les progrès scientifiques et technologiques dans ce domaine sont multiples et rapides, divers et permanents et nécessitent des efforts considérables pour le suivi de l’évolution de ces spécialités médicales pour assurer aux patients des soins de qualité malgré la présence parfois de contraintes variées, pluridisciplinaires et polymorphes. 

Dans certains  pays africains, les besoins de thérapies en matière de chirurgie sont importants, face à une demande croissante et des moyens limités notamment en dispositifs médicaux d’actes chirurgicaux. Par ailleurs, dans le continent africain, il existe de nombreuses pathologies cardiovasculaires liées à la précarité de la vie et à qui s’ajoutent les problèmes associés au développement, aux conditions de la vie moderne, à la pollution et à la sédentarité. C’est pour cette raison que dans ces pays en voie de développement, l’inquiétude est perçue par le fait de rattraper le fossé technologique en matière d’interventions chirurgicales cardiovasculaires et de suivre les innovations technologiques et scientifiques dans les traitements multimodaux associant chirurgie et autres remèdes complémentaires. C’est pourquoi, l’effort à préconiser est actuellement d’autant plus grand de jour en jour pour sauver des patients atteints de cardiopathies congénitales, d’insuffisance cardiaque et de problèmes d’allergies chroniques (asthmes sévères). La ressemblance des conditions sociales, économiques et civilisationnelles des pays maghrébins et africains et la présence de contraintes et problématiques de prestations de soins semblables créent une requête de collaboration pour trouver des solutions et des réseaux adaptés qui soient communes et complémentaires s’inspirant de la réalité de ces disciplines médicales et relevant de l’adaptation et du suivi des dernières innovations en matière chirurgicale et médicale. Par conséquent, dans ces termes, les différents échanges d’expériences en chirurgie thoracique et cardiovasculaire entre les médecins spécialistes des pays du sud de la Méditerranée deviennent impérieux et essentiels pour la construction d’une coopération verticale en optant pour un réel renforcement de taille d’une collaboration entretenue et bénéfique pour de meilleurs soins en chirurgie cardiovasculaire et thoracique. 

Conclusion

 Ce forum scientifique a permis un échange entre les différents intervenants tout en établissant une plateforme incontournable pour l’évolution et l’avancée de la spécialité de chirurgie cardiovasculaire. Les maladies cardiovasculaires et thoraciques présentent un coût important en matière de santé publique et sur le plan socio- économique. La base logistique et financière et la coopération transfrontalière au niveau africain et maghrébin est importante pour réaliser des progrès scientifiques importants et innovants dans ce domaine et suivre l’évolution des dernières techniques d’interventions chirurgicales de pointe. Dans ce contexte, le forum participe d’une manière efficiente à l’établissement de liens fructueux et a constitué un terrain favorable à la réalisation d’échanges scientifiques bénéfiques en matière de chirurgie cardiovasculaire et de mise en place de dispositifs de traitements postopératoires. 

Les chirurgiens spécialistes ont pu discuter des cas cliniques courants qui présentent parfois  des complications et des problèmes épineux et intriqués dans le domaine de la prise en charge en chirurgie pulmonaire et cardiaque. Parmi les cas traités de prise en charge  au cours de ce programme scientifique: la chirurgie des endocardites valvulaires infectieuses, la chirurgie de rétrécissement de l’aorte, la réparation de la voie pulmonaire, et la chirurgie tricuspide et mitrale.

Commentaires

commentaires