Le Croissant Rouge Tunisien et la clinique mobile « Taher Cheniti »

Afin de consolider la responsabilité sociétale et environnementale dans l’ensemble du pays et dans le souci d’offrir aux habitants des zones prioritaires ou éloignées un meilleur accès aux services de santé de qualité, le Croissant-Rouge Tunisien a mis à disposition une clinique médicale mobile particulièrement destinée aux populations rurales. Le coût de cette clinique mobile comportant deux salles de consultations pour différentes spécialités (médecine générale, soins de base, ophtalmologie, gynécologie, etc) a été de 250 millions de dinars. La première action s’est déroulée à Zaghouan et a été dédiée à la mémoire de Feu Taher Cheniti, ancien secrétaire général du Croissant Rouge Tunisien qui en avait eu l’idée. Un hommage a donc été rendu à feu Taher Cheniti en présence de son fils ainsi que du Dr Adnène Zribi, à travers cette action de citoyenneté et de santé. Le Croissant-Rouge Tunisien s’est engagé à améliorer l’accès à la santé des femmes et des enfants dans ces zones défavorisées et peu hospitalières à travers cette « clinique de santé mobile ». Cette unité contribuera ainsi à une meilleure prise en charge des citoyens sur le plan préventif. Elle assurera la formation de jeunes bénévoles du Croissant-Rouge Tunisien et fournira toute information relative à la santé des enfants, des jeunes et des femmes.
À quelques kilomètres du gouvernorat de Zaghouan, ce sont les écoliers de l’école primaire Oued El Kenz qui ont pu bénéficier de la première journée de l’activité de la clinique mobile à travers une séance de mobilisation sur les soins de médecine générale, de l’hygiène bucco-dentaire, de soins de pédiatrie en présence d’un pédiatre, d’un dentiste et de médecins du planning familial. Les mères des élèves ont pu consulter et bénéficier d’examens gynécologiques et particulièrement de dépistage gratuit pour le cancer du col de l’utérus.

Hela Kochbati

La clinique mobile va couvrir les 24 gouvernorats du pays en commençant par les régions prioritaires. Le programme de santé renforcera les efforts visant la détection de pathologies courantes, le contrôle des maladies chroniques et des troubles nutritionnels, ainsi que la fourniture de conseils en matière de santé et de prévention pour les communautés locales. Dr Abdellatif Chabbou, secrétaire général au sein du Croissant Rouge Tunisien, s’est réjoui que la salle de réunion du nouveau local régional de la Croix Rouge à Zaghouan ait été également baptisée au nom de
Dr Taher Cheniti. La première visite mobilisant les différents intervenants a été coordonnée dans une région prioritaire du gouvernorat dans la délégation de Zriba en faveur des habitants de cette localité et ce dans l’école primaire de « Oued El Kenz » comportant 152 élèves en partenariat avec l’équipe de la santé de base de l’Office National de la Famille et de la Population (ONFP) dans le gouvernorat.

Dr Mounira Talbi Ben Hassine, Médecin auprès du Croissant rouge, Coordinatrice de programmes de santé

Quelles sont les caractéristiques de cette clinique mobile baptisée au non du Dr Taher Cheniti ?

On a choisi une conception qui est différente des autres cliniques mobiles. Cette clinique baptisée « Dr Taher Cheniti » est différente des autres et comporte deux salles d’examens. Ces deux salles de consultations sont pratiquement similaires. Notre objectif est de couvrir des prestations de proximité. Il y a des patients qu’il leur faut parcourir des kilomètres pour arriver à un cabinet médical proche, un centre de santé de base ou un centre hospitalier. Ainsi à travers cette clinique mobile va servir la communauté. Des citoyens restent longtemps sans consulter pour divers problèmes, des problèmes de soins, financiers, d’éloignement et là avec la clinique mobile on va être proche de ces gens. C’est d’ailleurs l’intérêt de la clinique mobile notamment au niveau des zones prioritaires. Dans ces régions un hôpital local ou un dispensaire ou un centre de soin de base peut être loin.
Essentiellement, nos activités se reposent sur les axes de la prévention. Notre rôle se consacre à la sensibilisation, l’éducation thérapeutique préventive, la mesure de la tension artérielle, la glycémie, la détection des maladies chroniques et des consultations de soins (ophtalmologique, gynécologique, etc). On est auxiliaire de la santé publique. On est partenaire du ministère de la santé. On oeuvre pour toute activité de santé qui nécessite un plus.

Commentaires

commentaires