E-santé – France : expérimentation du carnet de vaccination électronique (CVE)

Dans le cadre de la 10ème Semaine européenne de la vaccination, du 25 au 30 avril, un carnet de vaccination électronique (CVE) est expérimenté, depuis le premier jour, dans la région lyonnaise, visant à étendre ce projet à toute la France.
Les médecins libéraux voulant fédérer tous les acteurs de la santé afin d’améliorer le suivi de la couverture vaccinale de façon fiable et interactive ont été à l’origine de cette première.
Mars 2017 est la date prévue pour le premier bilan qui permettra de déployer le CVE à l’échelle nationale, selon le Dr Jean Stagnara, pédiatre et initiateur du projet avec le Dr Jean-Pierre Enrione-Thorrand.
A l’origine de cette initiative, le programme Territoire de soins numérique (TSN) lancé par les pouvoirs publics à travers le projet « Parcours de santé coordonné et accès à l’innovation numérique » (PASCALINE) et ce, en vue de moderniser le système de soins français.
Pour le Dr Enrione-Thorrand, le carnet de vaccination papier comporte des informations qui deviennent très vite obsolètes, alors que le CVE sera mis à jour en temps réel et permettra de générer des alertes automatiques lors des dates de rappel.
La campagne de vaccination à l’échelle européenne tend à informer, tant le grand public que les professionnels de la santé, sur le danger des maladies infectieuses et le CVE permettra de regrouper les informations, d’éviter la perte de données, de faire des recommandations vaccinales actualisées et de sensibiliser à l’importance de certains vaccins à travers le web, selon le Dr Stagnara.
Pour ce dernier, ce projet permettra de responsabiliser les citoyens à travers la création d’une interactivité entre les médecins et leurs patients, changeant ainsi les rapports soignant/soigné dans l’intérêt de tous.

Jaouida Ben Alaoui

Commentaires

commentaires