E-santé : casque de réalité virtuelle lors d’une ablation tumorale au niveau du cerveau

Réaliser une intervention chirurgicale quand le patient est en éveil est devenue une opération avancée et fréquente en neurologie. Pour éviter d’entraîner des dégâts pour la vision lors d’une ablation tumorale au niveau du cerveau, les chercheurs viennent de mettre au point un casque de réalité virtuelle. Il suffit de déposer ce dispositif médical au niveau des yeux, ce qui permet de les stimuler, a indiqué Marc le Renard, ingénieur.

Le patient est anesthésié d’une manière générale, l’intervention est initiée par le décollement du muscle temporal, puis le chirurgien troue la voûte crânienne. Après la section de la dure-mère, le chirurgien accède à la masse tumorale du cerveau. Par le biais d’une électrode, le chirurgien stimule les parties périphériques de la tumeur. Par ailleurs, le chirurgien fait un test de langage à travers la reconnaissance d’images.

Lorsque le chirurgien est près du champ visuel, le casque de réalité virtuelle est un instrument très utile car il permet d’évaluer la vision périphérique chez le patient opéré. En effet, le patient doit déceler des points fixés et relevés dans l’écran du casque et dévoiler si il reconnait ou pas ces points répartis.

Le Pr Philippe Menei, neurochirurgien a indiqué dans ce contexte que : « On va actuellement utiliser régulièrement ce casque de réalité virtuelle pour conserver le champ visuel des patients ».

Ce dispositif pourrait avoir d’autres applications comme le test de langage ou encore la préservation des fonctions sensorielles dans la chirurgie pédiatrique.

Commentaires

commentaires