Selon le rapport MENA’S Health Startups publié en 2016, la région Maghreb Moyen-Orient présente un mouvement croissant en faveur de l’entrepreneuriat dans la santé, car l’élargissement de la présence des techniques d’information et de communication (TIC) des crises de santé liées au mode de vie créent le besoin et la possibilité d’utiliser des solutions de santé numériques avancées.

La plupart des startups MENA se sont concentrées sur une plus grande transparence pour les patients et des solutions de santé mobiles et connectées.

Un rapport de Mc Kinzey en 2015 a noté que la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et l’Égypte représentaient 70% du marché pharmaceutique. En 2011, la Tunisie était déjà en avance sur l’innovation en matière de santé au Maghreb, avec de bons indicateurs tels que des spécialistes qualifiés, des hôpitaux publics et privés solides, un haut niveau de services et une infrastructure développée. En outre, 90% des Tunisiens avaient accès à l’assurance maladie.
Voici parmi les plus innovantes trois Startup au service de la santé au Maghreb :
– Medtrucks (Maroc) : Après avoir établi une carte des établissements médicaux au Maroc, cette entreprise souhaite envoyer des camions médicaux dans tous les endroits où aucun établissement sanitaire n’est disponible. L’idée étant d’amener les médecins à leurs patients, et non l’inverse pour palier à la désertification médicale.
– Cure (Tunisie) : Le projet de cette startup est de créer des prothèses 100% tunisiennes, beaucoup moins chères que celles importées. En 2016, la dream team a développé une main myo-électrique entièrement fabriquée en Tunisie. Leur slogan, « un coup de main pour la vie » !
– Bye Bye Autism (Tunisie) : Cette startup travaille depuis 2014 sur la recherche en nutrition et le rôle du gluten dans les troubles autistiques. Elle réserve par ailleurs un espace où les enfants autistes peuvent bénéficier de soins et une nutrition adéquate. 

Commentaires

commentaires