La technique d’immunothérapie dans le traitement de la leucémie

D’excellents résultats ont été obtenus, soit 80% à 93%, suite à l’utilisation de la technique d’immunothérapie dans le traitement de la leucémie. Cet essai de prise en charge a été dirigé par le docteur Stanley Ridell, oncologue au centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson de Seattle aux Etats Unis. Les travaux de ces essais ont été présentés lors du congrès annuel de l’American Association for the Advancement for Science (AAAS).

L’immunothérapie est devenue actuellement l’une des techniques performantes pour traiter certaines maladies cancéreuses comme la leucémie. Cette méthode thérapeutique permet de renforcer le système immunitaire et entraine les lymphocytes T à éliminer les cellules cancéreuses. Le docteur Stanley Ridell et ses collaborateurs ont mené, en 2013, cet essai anti-cancer sur un groupe de 29 malades atteints d’un cancer du sang, une leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) en phase évolutive.

Les chercheurs ont observé que 27 de ces patients, soit 93% des cas étaient en rémission, cela signifie qu’ils ne présentent plus aucune trace de cellule cancéreuse dans leur moelle osseuse. Chez des patients atteints d’un autre type de cancer du sang, la réussite de cet essai clinique anti-cancer a permis de dénoter une technique efficiente. En outre, « tout comme la chimiothérapie et la radiothérapie, l’immunothérapie ne peut pas marcher à tous les coups. Certains patients auront besoin d’autres traitements » a rapporté le Centre de recherche Fred Hutchinson dans un communiqué de presse. Les chercheurs continuent de travailler sur cette méthode, pour la rendre encore plus efficiente et pour diminuer des effets indésirables comme les troubles neurologiques, la fièvre et les variations de pression artérielle. Les chercheurs veulent étendre cette technique en utilisant une autre voie de défense immunitaire, celle stimulant les lymphocytes B pour lutter contre les cancers du sein et du poumon.