Lutte contre la pollution chimique à Gabès

Une marche pacifique et une procession de véhicules ont été organisées par plusieurs associations et des habitants de Gabès, pour réclamer de nouveau un effort plus dense en matière de lutte contre la pollution et l’indemnisation de la population affectée par ce fléau imputé aux industries chimiques dont Gabès est le principal pôle dans le pays.

La création d’une faculté de médecine dans la région était la première demande des participants à ce mouvement, décision qui  doit être prise dans l’immédiat.

Lors d’une conférence de presse, les associations de la région ont annoncé la poursuite du mouvement social pour défendre le droit légitime des habitants à obtenir une décision en faveur de la création d’une faculté de médecine, à la dépollution du site et à la proclamation officielle de Gabès, zone polluée. ν