Une dent pour prothèse cornéenne

L’ostéo-odonto-kératoprothèse est une appellation de l’approche qui permet la reconstruction de la membrane cornéenne à partir de la dentition. Il s’agit en effet de prélever une canine et de produire une prothèse oculaire. Cette canine est d’abord prélevée avec une bande osseuse maxillaire puis aplatie. Un plexiglas  en forme d’une lentille est en suite intégré dans la dent afin d’obtenir une prothèse mixte qui sera à son tour implantée pendant un trimestre au niveau de la joue pour faciliter la vascularisation et la fibrose. La prothèse est par la suite enlevée pour être transplantée au niveau de l’œil. Chaque opération dure trois heures. A ce stade des premiers essais de cette technique prothétique,  trois patients âgés  de 50 à 60 ans  qui souffrait d’une cécité  cornéenne bilatérale, ont été greffés par cette lentille mixte. Ces patients ont pu bénéficier de cette reconstitution cornéenne. L’intervention chirurgicale a été menée par Pr Louis Hoffart , du service d’ophtalmologie de la Timone et du Pr Laurent Guyot du service maxillo-facial de l’hôpital Nord. L’intervention de greffe de la cornée par cette technique  à donné des résultats probants. Actuellement, les sujets greffés ont retrouvé la vue. Deux des patients qui ne percevait que la lumière,   sont parvenus à retrouver une acuité visuelle de 1 sur 10. Des publications scientifiques montrent que cette greffe cornéenne peut ramener l’acuité visuelle à 7 sur 10.