Un nombre d’experts, de médecins et d’éminents scientifiques se réunissent pour la seconde édition du congrès de « Qatar Biobank » qui se tiendra du 14 au 15 mars 2017 au centre national de convention à Doha.

Thème principal du congrès « l’impact des biobanques dans les initiatives de médecine de précision »

Cette conférence internationale va réunir les meilleurs médecins et chercheurs, à l’échelle internationale et arabe, dans le domaine des biobanques, de la génomique et de la médecine personnalisée pour débattre, discuter, échanger et partager les actualités et les innovations dans le domaine des sciences biomédicales et en particulier la médecine de précision avec l’objectif d’améliorer les résultats cliniques et la prise en charge des patients.

Le programme de ce congrès est riche et varié.

Le Dr Asma Al Thani, présidente du programme du comité de génomique et vice présidente du centre de Qatar Biobank va expliciter la plateforme du centre de recherche et ses missions pour établir et parvenir à des améliorations significatives en matière de recherches, de diagnostics et de pronostics pour les patients dans le cadre d’une prise en charge personnalisée et ciblée.

« Population Biobanks : objectifs et perspectives » sera le sujet exposé par Pr. Elio Riboli, professeur en épidémiologie oncologique et prévention à l’Impérial Collège de Londres, il clarifiera comment les cohortes d’une population contribuent énormément à la compréhension des causes des maladies chroniques.
Le Pr. Riboli mettra en exergue une notion principale par laquelle est élucidé l’unique rôle d’une cohorte dans une recherche focalisée dans l’interaction entre les facteurs génétiques et les caractéristiques épigénétiques et la combinaison des aspects environnementaux, endogènes et métaboliques.

Le Pr. Khawla Al-Kuraya présentera une étude intitulée « Le centre de recherché génomique : identification de l’empreinte moléculaire dans les maladies courantes », ce sujet examine comment à travers différentes populations humaines, il est possible de mettre en lumière dans le cas de pathogénicité, des données basées sur les analyses du cancer colo-rectal pour les patients arabes saoudiens.

Au cours de la discussion sur le sujet « Importance des biobanques dans les maladies humaines », le Pr. Peter Riegman de l’université d’Erasmus à Rotterdam aux Pays Bas, présentera sa communication titrée « La banque du tissu et la pathologie digitale ».
La session va explorer le rôle des banques de tissus dans les promesses de la médecine de précision personnalisée et spécialement dans le ciblage et la découverte de nouvelles thérapies accompagnant les besoins de la découverte de nouveaux biomarqueurs.

Dr Mohammed Ghaly du centre de recherche pour la législation islamique et éthique (CILE) au collège des études islamiques, une filière de l’Université Hamad Bin Khalifa (HBKU) exposera le sujet intitulé « Ethique islamique de délibération en matière de génomiques (1993-2015), les principales approches, les questions clés sur le futur agenda de recherche ». La présentation de Dr Ghaly va éclaircir les délibérations éthiques dans la tradition de l’Islam en matière d’études génomiques.

Un nombre notable d’experts et de conférenciers seront présents à la conférence parmi lesquels des spécialistes comme ls Dr Maher Sughayer, le directeur du banque des tissus en Jordanie (KHCCBIO), le Dr Runjan Chetty, professeur au département du laboratoire Pathobiologie et médicaments à l’Université de Toronto, Mr Edward Abrahams, Docteur et président de la coalition de médecine personnalisée (PMC) à Washington et le Dr Abdelbasset Buhmeida, professeur et coordinateur senior des scientifiques à l’Université du Roi Abdelaziz à l’Université de Jeddah et le Dr Nahla Maher Afifi, la manager scientifique et la directrice des programmes d’actions de « Qatar Biobank ».

Commentaires

commentaires