Infarctus du myocarde, chaque heure est vitale

Le diagnostic rapide et fiable d’une crise cardiaque est vital, chaque heure qui passe entre l’apparition des symptômes et la prise en charge augmentant le risque de mortalité.

C’est ainsi que le laboratoire Roche a mis au point un test bien plus rapide que les examens habituels pour prévenir l’apparition d’un infarctus du myocarde, basé sur une prise de sang et très sensible à la présence de troponine T, ce biomarqueur de référence dans le sang, une protéine musculaire libérée dans la circulation sanguine lors d’une attaque cardiaque.

Testé avec succès lors d’une étude réalisée sur plus de 1.200 patients souffrant de douleurs thoraciques aiguës entre 2011 et 2014, l’Elecsys cardiac Troponin T high sensitive, nom donné à ce procédé, permet de raccourcir de manière drastique le temps du diagnostic.

En effet, publiés dans la revue Annals of Emergency Medicine, les résultats démontrent que la nouvelle procédure fait passer le temps de diagnostic d’une crise cardiaque, de trois à six heures, à seulement une heure. Sachant que le taux de mortalité lié à une crise cardiaque est le plus élevé dans les heures suivant son apparition, cela constitue un bénéfice notable pour le patient dont la vie peut ainsi être sauvée et pour l’hôpital qui peut mieux gérer la charge de travail en salle d’urgence, ainsi que les coûts connexes pour les systèmes de soins de santé.