Tunis : Conférence du Pr Philippe Sansonetti

Le Pr. Philippe Sansonetti, médecin et chercheur en microbiologie à l’Institut Pasteur, a donné une conférence intitulée “Le microbiote intestinal: après la “métagénomique”, « l’expériençomique”, à l’Institut Pasteur de Tunis, le mardi 9 février 2016. Egalement professeur au Collège de France et directeur de l’unité de l’Inserm 786 intitulée « Colonisation et invasion microbienne des muqueuses » et « Pathogénie microbienne moléculaire » à l’Institut Pasteur, le Pr. Philippe Sansonetti a développé, sur la base de la compréhension de la physiopathologie de la shigellose et de la mise en évidence des mécanismes de protection des tissus muqueux contre la maladie, le premier candidat vaccin vivant de virulence atténuée contre cette maladie.

La shigellose entraine, chaque année, le décès d’environ 500 000 jeunes enfants dans le monde et la mise au point d’un vaccin est considérée comme une priorité par l’Organisation Mondiale de la santé (OMS). Le Pr. Sansonetti a indiqué « nous ne pouvons pas nous contenter d’une gentille et naturelle approche coopératrice. Certes on vit très bien avec les microorganismes du microbiome mais ces microbes sont immensément diversifiés et capables de certaines évolutions rapides et même d’une pathogénie. Cependant, il y a un système de tolérance et une adaptation.

Les microbes s’adaptent à toutes les contraintes que nous cherchons à leur imposer et il existe une démarcation dans la réponse immunitaire face aux agents pathogènes. Du coup, si nous n’avançons pas, le recul sera fatal. Le microbiote intestinal est individuel tout comme le patrimoine génétique, c’est un paradigme du microbiote expérimental ».

travailler dans les régions de l’intérieur sans pour autant se sentir isolés. Ils seront en contact permanent avec leurs équipes et leurs institutions.

Commentaires

commentaires