Des muscles humains cultivés en laboratoire

Des  essais cliniques ont été réalisés pour faire multiplier des tissus musculaires humains in vitro.

En effet, des chercheurs  de l’Université Duke à Durham en Caroline du Nord ont réussi à cultiver des tissus musculaires en laboratoire. Ces muscles in vitro  se contractent et répondent à des excitations cellulaires comme  de véritables muscles dans l’organisme. Celle-ci est réalisée à partir de la culture de cellules souches.
Les scientifiques ont étudié également la réponse de ces muscles  cultivés lors de l’administration de certains médicaments comme les statines et le clenbuterol. La réponse est similaire aux résultats observés chez l’être humain.
Ces muscles cultivés pourront être utilisés soit dans d’autres essais cliniques, soit dans des thérapeutiques pour assurer des soins personnalisés aux patients ayant des anomalies musculaires.
Il est à présent envisageable de prélever les cellules souches aux  patients et les cultiver en vue d’un test de possibilités pour des traitements adaptés.

Par ailleurs, pour certaines myopathies congénitales comme la myopathie 13, un prélèvement sanguin ou une biopsie de la peau suffit pour faire la culture des tissus musculaires.