Perdre du poids grâce à la flore microbienne de l’intestin

Une étude scientifique suédoise a montré qu’une solution de perte du poids est la flore bactérienne de l’intestin.

Le groupe de chercheurs de l’Université de Chalmers à Guthenberg a mené l’étude sur 45 personnes en surcharge pondérale en analysant la corrélation flore microbienne de l’intestin et surpoids.
Ces participants ont été soumis à un régime hypocalorique pendant un mois et deux semaines. Tous ces sujets soumis à cette expérimentation ont enregistré une perte du poids et les chercheurs ont remarqué une variabilité du microbiote intestinal après ce régime faible en calories.
Les scientifiques ont remarqué que les sujets ayant eu une faible diversité de la flore microbienne, ont eu moins de substances nuisibles pour la santé à la fin de l’expérimentation. Par ailleurs, ceux qui ont présenté une grande variabilité de la flore microbienne n’ont vu aucune modification de ces mauvaises substances pour la santé. Les essais cliniques ont montré que les sujets présentant une faible variabilité de la flore intestinale ont fabriqué moins d’acides aminés lors du suivi du régime, ce qui a entraîné une amélioration de leur état de santé.

Il est à noter qu’il y a entre 300 et 1000 microorganismes dans l’appareil digestif de l’homme. Certains de ces microorganismes ont un rôle important dans les mécanismes métaboliques de la digestion.
Les chercheurs suédois estiment que les médecins peuvent s’appuyer sur la composition de la flore intestinale et particulièrement la composition bactérienne de l’intestin, pour la prescription des régimes.

Selon le Pr Karine Clement, une des auteurs principaux de cette étude : « A long terme, des bactéries peuvent être prescrites aux patients pour améliorer les mécanismes de leur métabolisme ».