USA-Europe : nouveau traitement contre le mauvais cholestérol sur le marché

L’agence américaine  des médicaments, la FDA (la Food and Drug Administration), a octroyé l’autorisation de la commercialisation d’un traitement contre le mauvais cholestérol ou le LDL-cholestérol.

Ce traitement  qui a prouvé son efficience dans le traitement de l’excès du mauvais cholestérol est baptisé « Le Repatha ».
Au cours des tests clinique, il a réduit de deux tiers le taux du mauvais cholestérol en comparaison du traitement témoin. Ce médicament appartient à la famille novatrice des inhibiteurs de PCSK9. Ce sont des anticorps qui ciblent l’organe hépatique. Ces anticorps ont la propriété de réduire les risques cardiovasculaires chez les patients ayant une hypercholestérolémie résistante due  principalement à des facteurs héréditaires.
Ce nouveau traitement constitue un espoir pour les patients pour lesquels les statines ont présenté un échec thérapeutique. Le laboratoire Amgen est celui qui a édifié la conception de traitement. Les effets secondaires de ce traitement sont les algies du dos et l’apparition d’une vulnérabilité au niveau de l’appareil respiratoire.

Il est à noter que l’agence européenne du médicament (EMA) a également accordé un feu vert à ce traitement et sa commercialisation est prévue en Europe dans les prochains mois. L’indication médicamenteuse est relayée selon l’option des patient,  sur deux possibilités, par une voie injectable, soit par une prescription tous les quinze jours avec une injection de 140 mg, soit une seule injection mensuelle de 420 mg.