E-santé : détection du glaucome

Le principal signe du glaucome est l’hypertension oculaire que les ophtalmologistes surveillent et détectent en mesurant la pression de l’œil. Les chercheurs de l’université de Columbia, aux Etats-Unis ont tenté de résoudre le problème de détection du glaucome grâce à une lentille intelligente que les patients portent pendant 24 heures en enregistrant les variations de pression.

Cette lentille de contact baptisée « Sensimed Triggerfish » a été testée sur une quarantaine de patients âgés entre 40 et 89 ans et soumis à une prise en charge pour glaucome à angle ouvert, forme la plus fréquente de cette pathologie oculaire. Ces lentilles captent et analysent les changements de courbure de l’œil, la courbe étant sensible à la pression oculaire. Elles envoient ensuite un signal électrique à un dispositif sans fil qui enregistre instantanément les variations de pression.

Après 24 heures d’enregistrement, l’ophtalmologue n’a plus qu’à brancher sa clé USB sur ce petit boîtier pour récolter le informations et les analyser.

Le professeur Gustavo De Moraes , professeur agrégé d’ophtalmologie à l’université de Columbia Medical Center et principal chercheur dans ces travaux cliniques dont les résultats ont été édités dans la revue Ophtalmology, a indiqué : « Ces mesures nous ont indiqué quels patients vont voir la maladie empirer et ceux qui sont relativement stables, ce qui ne peut être fait avec une mesure unique de la pression oculaire en une seule fois ». D’après le scientifique de l’étude, cette lentille n’a pas encore reçu l’acceptation de mise sur le marché de la Food and Drug Administration (FDA).

Cependant, cette lentille connectée a été agréée dans les pays de la communauté européenne. D’autres systèmes de lentilles de contact permettant de mesurer en continu la pression oculaire sont également en cours d’essais et de développement.

Commentaires

commentaires