Une équipe de chercheurs français de l’Institut de biologie Paris-Seine vient d’identifier un nouveau marqueur des maladies inflammatoires et cardio-vasculaires. L’étude publiée en mai 2017 dans la revue Circulation traite du système thioredoxine, qui comprend la thioredoxine-1 (TRX1) et son produit de dégradation, la protéine TRX80. Ce système estessentiel pour le maintien de l’équilibre oxydatif de l’organisme.

Système thioredoxine : TRX80 et TRX1

La TRX80 est une protéine, pro-oxydante et pro-inflammatoire, dont le dosage augmente avec l’âge au détriment d’une autre la protéine TRX1 qui, elle, joue un rôle anti-inflammatoire, antioxydant et anti-apoptotique. La TRX1 protège les cellules, directement ou indirectement, contre l’oxydation, l’inflammation et la mort cellulaire par apoptose. Elle assure une protection contre des pathologies inflammatoires telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’arthrite rhumatoïde et le développement de certains cancers.

Avec l’âge, la concentration de la TRX1 diminue au profit de la TRX80, qui contrairement à la TRX1, est pro-inflammatoire, pro-athérogène et pro-cancérogène.

Cette étude explique donc en partie pourquoi les maladies cardiovasculaires et d’autres maladies inflammatoires comme le diabète, le cancer, certains rhumatismes augmentent avec l’âge. Ces travaux identifient la TRX80 comme un nouveau marqueur diagnostic des maladies inflammatoires et cardio-vasculaire.

Source ‘Circulation’ – Human Plasma Thioredoxin-80 Increases with Age and in apoE-/- Mice Induces Inflammation, Angiogenesis and Atherosclerosis