D’ici 2035, le nombre de personnes âgées atteintes de quatre maladies au minimum devrait doubler.

Selon les projections de chercheurs britanniques, un tiers des patients seront atteints de démence, de dépression ou de troubles cognitifs.

La multimorbidité se définit par l’association de plusieurs maladies chez une même personne. « Le nombre de personnes âgées diagnostiquées pour un minimum de 4 maladies aura doublé entre 2015 et 2035 » prédisent les chercheurs du Newcastle University’s Institute for Ageing. Un tiers des cas concernera des démences, des dépressions ou des troubles cognitifs.
D’autre part, l’incidence du cancer augmentera de 179,4%, celle du diabète de 118,1%.
Ces données résultent de l’augmentation de l’espérance de vie, « évaluée à plus 3,6 ans pour les hommes sur cette période, et de 2,9 ans pour les femmes. Les plus de 85 ans sont en effet de plus en plus nombreux. ».
Un autre point inquiète les chercheurs : la précocité de la survenue des maladies. « Comparé à aujourd’hui, les seniors âgés de 65 à 74 ans seront plus exposés au risque de développer soit deux ou trois pathologies ». Une vulnérabilité qui serait liée notamment à l’obésité et à la sédentarité.