À la fin d’une maladie cancéreuse, une maman ménopausée vient de donner naissance à un garçon au centre hospitalier universitaire de Toulouse.
En effet, suite à un traitement oncologique suite au cancer qu’elle a eu en 2009, les ovaires de la maman ont été endommagés. À la fin de l’année 2014, cette mère a eu une greffe d’un ovaire conservé.
A l’époque, ses médecins traitants lui ont suggéré la conservation de l’un des deux ovaires afin de lui permettre d’avoir une grossesse future.

Et c’est au mois de septembre 2016 qu’un garçon est né grâce à la greffe de l’ovaire conservé.

Le nouveau né, âgé aujourd’hui de deux mois, est en bonne santé et a vu le jour à l’hôpital Paul de Viguier du CHU de Toulouse. Il fait partie de rares naissances dans le monde après une transplantation ovarienne.
La congélation des ovaires est une solution pour les jeunes femmes ayant eu une maladie oncologique pour ne pas perdre leur fertilité et avoir une grossesse quand elles veulent l’envisager.

Commentaires

commentaires