C’est une étude grecque qui a été réalisée chez des patients atteints d’un diabète de type 1 pour évaluer l’efficacité de la mise en place d’un pancréas artificiel.

Les travaux des scientifiques de l’Université de Thessalonique ont été publiés dans le British Medical Journal.

Pancréas artificiel plus efficace pour controler le diabète de type 1

Par l’intermédiaire d’un capteur du taux de la glycémie, le pancréas artificiel assure de manière continue le suivi des hormones hypoglycémiantes comme l’insuline et hyperglycémiantes comme le glucagon.

Les chercheurs ont fait analysé 41 essais cliniques soit 1000 patients atteints de diabète de type 1.
Dans ce contexte, les chercheurs grecs ont effectué la comparaison de ce dispositif médical implanté avec des traitements classiques du diabète de type 1.
Les conclusions ont été encourageantes puisque le pancréas artificiel permet aux diabétiques de passer 2 heures et demi par jour supplémentaire avec une glycémie normale, (par rapport aux autres traitements) en réduisant à la fois les hyperglycémies et les hyperglycémies, y compris la nuit, et ce dès le premier jour après la greffe.

D’autres études vont être menées pour évaluer le rôle de ce dispositif dans l’amélioration de la qualité de vie des malades diabétiques atteints du diabète de type 2.