La pompe à insuline est plus efficace pour les patients jeunes atteints d’un diabète de type I

Une équipe de scientifiques européens a révélé que la pompe à insuline est plus efficace pour les adolescents que les injections quotidiennes à l’aide d’un stylo.
En effet, des chercheurs allemands, autrichiens et luxembourgeois ont mené une étude, durant 4 ans, auprès de 20 mille jeunes de moins de 20 ans atteints de diabète de type 1 ou diabète insulino-dépendant. Les résultats de cette étude, publiés dans la revue « Jama » révèlent que les jeunes patients qui utilisent une pompe à insuline pour leur prise en charge présentent un risque réduit d’acidocétose diabétique et d’hypoglycémie sévère par rapport aux patients qui s’injectent l’insuline à l’aide d’un stylo.
Le pourcentage de patients du groupe munis d’une pompe à insuline ayant affiché une hypoglycémie a été de 9,55% contre près de 14% pour les sujets utilisant un stylo.

Le Dr Beate Karges, de l’université d’Aachen en Allemagne, principal auteur de l’étude, a conclu : « Pour les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, la pompe à insuline peut être supérieure aux multiples injections quotidiennes comme stratégie de traitement du diabète de type 1 ».