France : Greffe de cellules souches

Il y 3 mois, une équipe française a réalisé la première greffe de cellules souches embryonnaires chez une personne atteinte d’insuffisance cardiaque grave. La prudence est de mise malgré les résultants encourageants. Grâce au travail conjoint des chirurgiens de l’hôpital européen Georges Pompidou et du département de biothérapies cellulaires et tissulaires de l’hôpital Saint Louis, la patiente, âgée de 68 ans, a subi une greffe de cellules souches embryonnaires humaines pendant une opération de pontage coronarien, rapporte l’agence Reuters.

La transplantation n’a duré qu’une dizaine de minutes. « Il s’agit d’une opération simple, rapide et reproductible par tous les chirurgiens cardiaques », explique le professeur Philippe Menasché, coordinateur de l’équipe. L’état de santé de la patiente s’est nettement amélioré et, selon le chirurgien, elle aurait retrouvé une vie normale. Cette technique sera testée sur d’autres malades, afin de  pouvoir tirer des conclusions plus précises.