Angleterre : Première greffe de prothèse rétinienne

Une prothèse rétinienne a été greffée avec succès chez un patient anglais, âgé de 80 ans et nommé Ray Flynn.

L’intervention chirurgicale a eu lieu  dans l’hôpital « Royal Eye » à Manchester, chez un patient atteint d’une forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une anomalie oculaire au niveau de la rétine qui altère la vision centrale et par conséquent la vue. Cette maladie rétinienne  survient à l’âge de 50 ans et plus.

Le Pr Paulo Stanga, chirurgien ophtalmologiste à l’hôpital de Manchester « Royal Eye » a révélé que  les tests oculaires identifiant les motifs blancs et noirs de différentes directions sur un écran d’ordinateur et qui ont été effectués chez le patient après cette greffe ont montré qu’il a retrouvé la perception visuelle de la partie centrale qu’il a perdue depuis déjà des années.
Le patient voit avec les yeux fermés mais il est doté d’un dispositif qui comprend d’une paire de lunettes munies d’une caméra miniature, d’un boitier portatif électronique qui permet d’analyser les données visuelles capturées par la caméra et l’implant transplanté sur la rétine. L’information visuelle n’a plus besoin de passer par l’œil. En effet, le patient doit s’accoutumer de ce dispositif, en attendant de voir des résultats à long terme.
Cet implant rétinien fabriqué par une société américaine en Californie « Second Sight » est utilisé souvent dans le traitement des rétinites pigmentaires qui conduisent à la destruction du champ visuel.