Des prouesses médicales reconnues à l’échelle internationale

La Tunisie jouit à l’étranger d’une notoriété indéniable dans le domaine de la santé et de la prise en charge de pathologies lourdes. La réputation des grands noms de la médecine tunisienne a largement dépassé nos frontières. De nombreuses prouesses et premières africaines ont été accomplies, tant dans le secteur public (hôpitaux) que privé (cliniques). Offrant un large spectre de spécialités médicales, comprenant toutes les disciplines, la médecine tunisienne repose sur la grande compétence de nos médecins, toutes spécialités confondues.
• Juin 1986 : première greffe du rein réussie Pr Saadeddine Zmerli et Pr Hassouna Ben Ayed, et leur équipe à l’Hôpital Charles Nicole.
• 1993 : première transplantation cardiaque réalisée à l’hôpital militaire de Tunis par Feu Dr Mohamed Fourati, doyen de la chirurgie cardio-vasculaire
• 1998 : première greffe du foie par les équipes des Pr Ridha Bel Haj Hamida et Pr Rachid Said à l’hôpital Sahloul de Sousse.
• 2002 : pose des premiers stents à l’hôpital militaire de Tunis. Aujourd’hui, on procède en Tunisie à la pose de plus de 5.000 stents par an.
• Novembre 2009 : Le cancer du fémur est une pathologie rare qui résiste à la radiothérapie et à la chimiothérapie. L’amputation demeure le seul remède contre cette tumeur. Dr Hichem Boulila, chirurgien orthopédiste, et son équipe médicale formée dans les CHU tunisiens, prennent en charge un patient atteint du cancer du fémur à un stade avancé qui a envahit la quasi-totalité de l’os fémoral, des muscles de la cuisse, des nerfs et des vaisseaux profonds du patient. Au lieu de d’amputer, le chirurgien implante une prothèse partant de la hanche jusqu’à la moitié de la jambe et comprenant donc deux articulations et ce, durant une opération réalisée en clinique pendant 10 heures.
• Mai 2010 : Dirigée par Pr Sadok Sayed, chef du service de Chirurgie pédiatrique à l’Hôpital Habib Thameur, cinq équipes médicales composées d’une quinzaine de spécialistes procèdent avec succès à la séparation de deux siamoises réunies par l’abdomen avec fusion des foies. Nahla et Ala fêtent aujourd’hui leurs 7 ans !
• Novembre 2013 : Dirigée par le Pr Hafedh Lahidheb, une équipe de cardiologie interventionnelle de l’Hôpital militaire de Tunis utilise la nouvelle technique de Transcatheter Aortic Valve Implantation (TAVI) pour remplacer avec brio une valve aortique par voie fémorale, sans chirurgie.
• Mai 2015 : Dirigée par Pr Nabil Hermi, une équipe médiale réussi l’exploit de retirer le coeur endommagé par d’anciennes infections d’un patient étranger de 30 ans, de le réparer et de le réimplanter, alors qu’il était simplement question, au départ, de changer ou réparer une valve cardiaque (moins de dix opérations de ce type ont été réalisées dans le monde).