Réquisition de médecins gynécologues à Kasserine

Pour pallier à l’absence de trois médecins gynécologues de l’hôpital régional de Kasserine, le gouverneur Atef Boughattas, a pris la décision, le 3 aout 2015, de faire une réquisition de 6 médecins spécialistes du secteur privé pour exercer dans le service gynécologie obstétrique.
Cette décision a été prise pour éviter les risques de telles absences sur la santé maternelle à l’hôpital.
L’hôpital régional de Kasserine enregistre 6500 cas d’accouchement par an dont 3650 qui nécessitent une intervention chirurgicale.

Par ailleurs, le directeur régional de la santé à Kasserine, Salah Kachbouri, a fait appel au ministère de la Santé afin de régler le problème du manque de médecins spécialistes dans les hôpitaux de la région en gynécologie obstétrique, en radiologie, en anesthésie-réanimation et en orthopédie.
La disposition des médecins du secteur privé à venir assurer les soins au sein de l’hôpital régional et appuyer le secteur public pour une proximité efficiente des services de santé.