A la mi-mai Sfax abritera le colloque international « Sfax Pôle de Santé Africain » organisé par le Tunisia Africa Business Council (TABC).

Senda Baccar

Cette ONG créée par quelques décideurs économiques Tunisiens et présidée par l’homme d’affaires Bassem Loukil a mis l’Afrique au coeur de sa stratégie d’action. L’objectif avoué étant que la Tunisie qui a donné son nom au continent continue d’être ou plutôt redevienne cette porte d’entrée sur l’Afrique, la référence qu’elle était devenue et également une plate-forme de développement économique.
L’idée est aussi de se tourner vers les autres pays de notre continent afin d’établir des liens de partenariat plus étroits, de vraies relations, de « créer du business » comme ont dit en langage courant.
C’est dans ce cadre que l’événement se tiendra, en ayant obtenu tout le soutien de la ministre de la Santé, Samira Merai qui a accepté de le placer sous le haut patronage du ministère de la Santé et a promis d’inviter ses homologues du Mali, du Niger, du Cameroun, de la Mauritanie, du Burkina Faso et de la Guinée Conakry.
Pour le TABC, l’objectif du colloque est de drainer un flux d’évacuation sanitaire à partir de l’Afrique Subsaharienne vers la région de Sfax, afin de réussir à court terme la dynamisation de l’aéroport de Sfax et le lancement rapide de lignes directes entre l’aéroport Thyna et les pays africains. Les cliniques et sociétés paramédicales tunisiennes qui seront largement représentées s’intéressent de près à l’événement qui pourrait leur permettre de lutter contre la baisse de la patientèle Libyenne.
L’impact sur la région et les activités connexes notamment le commerce de dispositifs médicaux, l’industrie pharmaceutique, l’immobilier et le tourisme.
L’espoir que de nouvelles opportunités soient créées à travers la diversification de la cible traditionnelle est réel sachant que cette initiative s’inscrit dans un contexte favorable illustré par la récente tournée africaine du premier ministre Youssef Chahed qui a abouti à la signature de programmes exécutifs portant sur la santé avec le Mali et avec le Niger. Sans compter la récente et brillante opération d’acquisition réalisée par les Laboratoires MédiS qui viennent de reprendre les actions de Sanofi dans la société Winthrop Pharma Sénégal (WPS).
Le meilleur reste certainement à venir.

Commentaires

commentaires