Inauguration de la Clinique Pasteur à Tunis

Ambiance de fête malgré le vent pour l’inauguration aujourd’hui au centre urbain Nord de la Clinique Pasteur, une clinique pluridisciplinaire  à la hauteur des ambitions et de la renommée internationale de la Tunisie dans le domaine de la prise en charge de patients venus de partout et mis en confiance par les prestations de pointe offertes par ce type d’établissement privés.
Comme n’a pas manqué de le faire remarquer Saïd Aïdi, notre ministre de la Santé, ce « nouveau fleuron de l’infrastructure sanitaire nationale » participera sans doute à la « contribution du secteur libéral de soins dans la politique de santé », saluant au passage les promoteurs et mettant l’accent sur le nombre de cliniques tunisiennes, 85 établissements privés avec une capacité d’accueil de 4.500 lits.
La Clinique Pasteur inaugurée cet après midi par notre ministre, entouré de son équipe et des promoteurs de ce projet, divers actionnaires dont les médecins, notamment les Drs Taïeb Doghri, Kamel Jallouli, Jaber Denguir, qui l’ont rêvé, et deux groupes d’affaires connus, celui de Taoufik Haj Hssine et société immobilière Montfleuri (Bayahi), qui y ont cru. Au départ, ce devait être un centre dédié à la nutrition, à l’arrivée un projet dix fois plus ambitieux, une clinique complète disposant des dernières technologies pour des plateaux allant de la radiologie, l’ophtalmologie, un service de réa disposant de 35 lits, et en passant bien sûr par une unité de cathétérisme de pointe avec des équipements de dernière génération.

L’architecte de la Clinique l’a conçue en forme de « V », certainement celui de la victoire.
La médecine tunisienne, quant à elle, se porte bien. Ça se voit…

Senda Baccar