Congrès international de gériatrie et gérontologie

« Pour une meilleure prise en charge de la personne âgée », tel est le thème retenu lors du congrès international de gériatrie et gérontologie, organisé du 1er au 3 mai à Hammamet à l’initiative de l’Unité de recherche sur le vieillissement de l’Institut national de santé publique, la Société tunisienne de gérontologie, la Société tunisienne de médecine de la famille, l’Entente gérontologique franco-tunisienne et l’International association of gerontology and geriatricseuropean region. Au programme de ce congrès, une série de conférences-débats, portant sur la gériatrie, cette branche de la médecine qui s’intéresse exclusivement aux maladies touchant les personnes âgées et leur prise en charge, ont été animées par des professeurs tunisiens et étrangers. L’objectif principal de ce congrès consiste à créer un espace de dialogue et d’échanges propice à la diffusion du savoir et du savoir-faire gériatriques et gérontologiques susceptibles de développer le bien-être physique, social et psychologique de nos aînés. Cette manifestation s’articule autour des axes suivants : faire le point des nouveautés et des connaissances récentes en matière de gériatrie et gérontologie, faire connaître les nouveaux modes de prise en charge et les géronto-technologies, exposer les défis (sanitaires, sociaux, économiques…) posés par le vieillissement des populations et les réponses susceptibles d’y être apportées, comparer l’évolution démographique et les politiques publiques du vieillissement au sein des trois grandes entités géographiques et culturelles que sont le Monde arabe, l’Afrique et l’Occident (Europe et Amérique du Nord), faciliter l’établissement de liens de coopération et d’échanges entre experts arabes, africains et occidentaux en matière de gériatrie et gérontologie et enfin encourager et mettre en valeur le rôle du tissu associatif dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes dans le Monde arabe et en Afrique.

Kamel Bouaouina

Commentaires

commentaires