Se sentir plus âgé que son âge est mauvais pour la santé

Une étude franco-américaine éditée dans « Health Psychology » vient de montrer que le fait que des personnes se sentent plus âgées, que leur âge réel, ont plus de risque d’être hospitalisées quand elles prennent de l’âge. D’après les résultats de trois études menées de l’année 1995 à l’année 2013, auprès de 10 mille personnes âgées de 24 à 102 ans, les sujets qui présentaient la sensation pour leur âge subjectif, d’être plus vieux, avaient 10% à 25% de risques d’êtres hospitalisés dans les deux ans à une décennie qui suivent.

Yannick Stephan, chercheur à l’Université de Montpellier a indiqué que se sentir plus vieux altèrent l’état général de santé. Dans le cadre de cette étude, les participants avaient donné l’âge qu’ils avaient l’impression d’avoir et des informations sur leurs antécédents de santé (une hypertension artérielle, un diabète, une maladie oncologique ou bien une ostéoporose pou encore une arthrite).

Par la suite, ils ont répondu à un questionnaire pour estimer le risque qu’ils avaient pour un syndrome dépressif. L’étude a montré que les personnes qui ont l’impression d’être plus âgées ont plus de risque de développer une sédentarité, une dépression et une altération des capacités cognitives.

En tenant compte de ce constat, les chercheurs ont considéré que le facteur de se sentir plus vieux peut être intégré comme un paramètre fiable pour l’identification des individus qui présentent un risque d’une hospitalisation future. Il est à souligner que le but de cette étude est de proposer à ces personnes, particulièrement ceux atteints d’une pathologie chronique, des traitements efficients notamment une pratique d’une activité physique régulière pour pallier à la déprime, à la dépression et à d’autres maladies chroniques.