Cancer et Transplantation de tissu ovarien

Le prélèvement et la congélation du tissu ovarien des femmes permettent d’assurer la préservation de la reproduction de celles qui désirent avoir un enfant et également permettre même la conception d’un enfant dans le cas d’un cancer ovarien chez ces femmes. Dans ce contexte, une étude qui vient d’être publiée dans la revue « Human Reproduction », a montré que le cycle hormonal reprend naturellement après un cancer et grâce à une transplantation d’un tissu de l’ovaire.

La conception d’un enfant a pu se faire pour une femme sur trois. En effet, les femmes qui ont eu un cancer ovarien, grâce à une greffe, ont eu de grandes chances d’avoir des bébés. Cette étude a été réalisée sur 41 femmes et menée par des scientifiques danois de la biologie de reproduction de Copenhague.

Ces scientifiques ont relevé qu’une femme sur trois a pu avoir un enfant et dans 50% des cas sans avoir recours à la technique de la procréation assistée. En effet, sur 32 femmes souhaitant avoir un enfant au cours de ces travaux, 10 femmes ont réussi à avoir des bébés. Parmi ces naissances, il y a eu 14 jumeaux.

Par ailleurs, trois femmes ont eu une rupture de la grossesse, après la greffe du tissu ovarien. La greffe ovarienne a deux objectifs, la prise en charge de femmes dans le cas d’un cancer de l’ovaire et également le maintien de sa fertilité.

Commentaires

commentaires