La journée du 12 mai restera une journée importante pour la médecine au Niger et particulièrement le domaine de la cardiologie.
Dans le cadre de la Coopération médicale entre la Tunisie et le Niger a eu lieu pour la première fois à l’Hôpital National de Lamordé (Niamey), avec le soutien de la fondation Tattali Iyali de la Première dame du Niger Dr Malika Issoufou, une opération de chirurgie à coeur ouvert.

Collaboration entre les équipes tunisiennes et nigériennes

Cette première a été rendu possible par la collaboration de l’équipe chirurgicale nigérienne du Service Cardiologie de l’Hôpital National de Lamordé, avec l’équipe de la clinique Montplaisir de la Tunisie.
L’intervention a été suivi par vidéo conférence par le Ministre de la Santé Publique nigérien M. kalla Moutari qui a exprimé sa satisfaction d’accueillir l’équipe tunisienne et de lancer ainsi la pratique de la chirurgie à coeur ouvert dans son pays.

Première intervention à coeur ouvert

Le Pr Touré Ali Ibrahim Chef Service Cardiologie de l’Hôpital National de Lamordé a expliqué que la jeune fille de 14 ans, souffrait depuis 7 ans d’une maladie provoquée par des angines de la gorge mal traitées qui ont eu des conséquences graves sur son coeur, abîmant la valve mitrale.
La jeune fille ne pouvait plus fournir d’effort, ni suivre une scolarité normale.
L’opération a nécessité l’arrêt du coeur de la malade et la mise sous circulation extra corporelle.
L’équipe médicale des experts nigériens et tunisiens ont remplacé la dite valve par une prothèse valvulaire.
L’opération a duré 3 heures et s’est bien déroulée.
Cette nouvelle valve permettra à la jeune fille de vivre plus longtemps et de mener sa scolarité à bien.

Source : actuniger.com

Commentaires

commentaires