Du nouveau du côté de l’hôpital Béchir Hamza

A l’occasion des dixièmes journées scientifiques de l’hôpital d’enfants Béchir Hamza le vendredi dernier, le ministre de la Santé, Imed Hammami, a annoncé la mise en place d’un nouveau service de transplantation hépatique en 2018 dans cet établissement. « La première transplantation hépatique sera effectuée dans ce service par des compétences tunisiennes au quatrième trimestre de l’année 2018 », a-t-il ajouté. Selon lui, d’autres projets sont également à venir à l’hôpital Béchir Hamza, ainsi l’aménagement d’une salle de réanimation multidisciplinaire, ainsi que d’un centre de protection de la mère et de l’enfant relevant de l’hôpital à la cité Ezzouhour. Ne s’arrêtant pas là, Hammami a poursuivi annonçant également la création, dans la région de Mnihla, d’un deuxième hôpital d’enfants avec une capacité d’accueil conséquente et comprenant toutes les spécialités.
Etant le seul établissement dans le genre en Tunisie, l’hôpital Béchir Hamza rencontre de nombreuses difficultés notamment avec un problème de manque de lits