Hypnose pour accompagner le traitement du cancer de prostate

Près de 20 patients ont été soignés grâce à la technique sous hypnose en associant la curiethérapie, au service de radiothérapie au Centre Hospitalier du Lyon Sud (HCL) L’hypnose est une méthode alternative  à l’anesthésie classique des patients et la curiethérapie est une technique d’imagerie qui permet de  soigner les tumeurs  profondes de la glande prostatique. A travers une imagerie tridimensionnelle, le praticien introduit des aiguilles au niveau de la prostate afin de déposer des grains d’iode radioactifs  qui  vont atteindre et éliminer les cellules cancéreuses. Cette technique donne de bons résultats pour soigner le cancer de prostate sans induire des effets secondaires. L’hypnose  est une anesthésie qui se fait de la même manière qu’une anesthésie générale en présence d’un anesthésiste qui ne touche pas le patient mais lui parle tout au long de l’intervention. Le radiothérapeute et l’anesthésiste échangent les différentes étapes  principales de l’opération par curiethérapie par des ardoises. L’hypnose est une méthode « soft » qui permet de pallier aux risques de substances anesthésiantes et  d’effets indésirables (vomissements et fatigue) et la reprise de la vie active  est rapide  et dans une courte durée après l’intervention.  L’opération est réalisée souvent en ambulatoire. Chaque année, environ 65 interventions sur des sujets atteints de cancers de prostate sont effectuées au Centre Hospitalier du Lyon Sud (HCL).

Commentaires

commentaires