Recherche sur le traitement de l’hypertension

Une collaboration scientifique impliquant des chercheurs de Berlin, Hambourg et Iéna (Thuringe) offre un nouveau regard sur le mécanisme de contrôle de la contraction des vaisseaux sanguins. Les études réalisées mettent en valeur le rôle d’un canal chlorure, dénommé TMEM16A, activé par le calcium. Ce canal pourrait être une cible privilégiée pour le traitement de l’hypertension.

Une pression artérielle élevée est un facteur de risques pour les maladies vasculaires, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou encore les lésions rénales. Un des mécanismes régissant ces contractions est le mouvement des cellules musculaires, qui entraîne le rétrécissement des vaisseaux sanguins. Les travaux des chercheurs en question se sont focalisés sur la protéine TMEM16A. Celle-ci constitue en fait un canal ionique qui est un point de passage pour les ions chlorure, qui est dépendant du calcium et situé dans les cellules musculaires lisses des parois des vaisseaux. En fonction de la concentration d’ions calcium dans les cellules endothéliales de la paroi, ce canal s’ouvre et permet aux ions chlorure d’entrer dans les cellules, ce qui conduit finalement à une augmentation de la contraction des vaisseaux.

Les chercheurs attirent l’attention sur ce canal ionique, pour le développement de nouvelles stratégies de traitement de l’hypertension artérielle, notamment par le développement d’une substance qui pourrait se lier à la protéine TMEM16A.